Print this page

Gaëlle Tchuembou Wambo: Un talent en devenir

Rate this item
(0 votes)

C’est la Christelle Nana version miniaturisée. Elle affole tous les records et se présente comme l’un atout majeur sur lequel le Cameroun devra compter dans le futur. Gaëlle Tchuembou Wambo, âgée de 16 ans a été élue meilleure joueuse de la sixième édition des Dixiades. Ceci grâce à sa prestation avec sa région d’origine l’Ouest. Arborant le dossard 2 tout au long de la compétition, elle a  émerveillé les nombreux fans de la discipline ainsi que les encadreurs techniques. Une expérience incroyable pour la joueuse. « Je suis très émue d’avoir été élue meilleure joueuse de cette compétition. Je dois avouer que je ne m’attendais vraiment pas à cela. Je remercie Dieu tout puissant et tous ceux qui m’ont accompagné durant cette expédition. Ce qui a fait la différence, c’est surtout l’envie de jouer et de gagner. L’envie de toujours aller de l’avant pour pouvoir gagner », argumente-t-elle.

Selon la pensionnaire de Nyong et Kelle volleyball, ce qui aura fait sa force toute au long du tournoi aura sans nul doute été le fait de garder sa lucidité et de rester calme même dans les moments de jeu les plus délicats. Je vais vous surprendre en vous disant que je ne me suis pas trop entraînée pour venir à cette compétition à cause de mon planning d’études. J’ai juste donné le meilleur de moi et appliquer les consignes données par le coach.

Timide et réservée,  Gaëlle débute sa carrière en 2013 au cours des Jeux Fenasco. «  A l’école primaire, je jouais au basket. Après quelques années au secondaire, le coach de l’équipe volley m’a appelé pour venir renforcer l’équipe qui était qualifiée pour les finales des Fenasco. C’est après cette compétition que j’ai pris goût et j’ai commencé à jouer au volley. En 2015 au Fenasco de Nkongsamba, j’ai été élue meilleure joueuse et madame Alice Ngoundou a pris mon contact pour le projet de vie volleyball (P2V). Je l’ai intégré et c’est grâce à ce projet qu’on a commencé à me connaître sur le plan national à travers les différents stages et les activités connexes », explique-t-elle.

D’après la recep-attaque, l’année 2018 aura été particulièrement riche en lauriers. Car, en plus de ses participations aux différentes compétitions sur le plan national avec son club, elle a été médaillée de d’Argent aux Jeux africains de la jeunesse avec la sélection nationale cadette. Ensuite, elle a remporté le Bronze avec l’équipe nationale Juniors à la coupe d’Afrique des nations de la catégorie. Elle compte continuer sur cette lancée. « Mon ambition dans le volleyball est de devenir professionnel. Ceci en donnant le meilleur de moi en club, en sélection nationale ; compter parmi les meilleures joueuses dans le monde et surtout porter haut le drapeau de la Nation », ajoute-t-elle. Elle salue l’initiative du bureau exécutif de la fédération à ces Dixiades. « C’est une équipe qui travaille beaucoup pour le développement du volleyball à la base au Cameroun. Son implication ici au Dixiades le démontre encore à suffire. Nous sommes heureux et nous souhaitons qu’il continue sur cette lancée », conclu-t-elle.    

J.N.

Read 2441 times Last modified on mercredi, 09 janvier 2019 16:57