Print this page

« L’impact physique commence déjà à se ressentir »

Rate this item
(0 votes)

Jean René Akono, entraîneur principal de la sélection nationale Seniors dames de volleyball fait le point au terme de la rencontre disputée face au Brésil ce vendredi à Osaka au Japon.

" On a été très en difficulté sur tous les compartiments de jeu. Ce que je regrette, c’est le niveau qu’on a eu qui ne reflète pas le niveau réel de notre équipe. Je pense que c’est dû aussi à la longueur du tournoi parce que nous n’avons pas les joueuses qui sont habituées à ce genre de formule d’autant plus que toutes les joueuses n’ont pas le même niveau chez nous. Ce qui fait qu’on utilise assez régulièrement les mêmes depuis le début de la compétition. Donc, l’impact physique commence déjà à se ressentir. Mon problème vis-à-vis de l’équipe se situe au niveau de l’envie parce que quand on joue les équipes comme le Brésil, la Chine ou encore les Etats Unis, cela  doit être l’occasion pour les filles de se lâcher. Malheureusement, on a été défaillant au niveau de l’envie pour pouvoir produire quelques choses de sensationnelle afin de continuer  à progresser".

propos receuillis par Junior NTEPPE, Celcom Fecavolley

Read 1787 times