« Nous sommes dans des réglages permanents »

Rate this item
(0 votes)

Serge Abouem, président de la fédération camerounaise de volleyball fait le point de la préparation des Lionnes cadettes. Il évoque la participation des sélections nationales seniors dames et messieurs aux Jeux africains, le problème de primes dans la tanière des Lions et les activités de la Fecavolley sur le plan national.

Quel regard jetez-vous sur l’équipe nationale cadette qui se prépare en ce moment au palais polyvalent des Sports de Yaoundé pour le championnat du monde ?

Il est assez positif. Nous sommes à la quatrième phase de la préparation de ces enfants pour le championnat du monde. Ce sont des enfants qui sortent particulièrement des écoles de formation. Notre rôle en tant que responsable de la fédération est de nous assurer que les entraînements se font dans des bonnes conditions. Ce que j’ai vu ce matin me fait croire que ces filles s’entraînent dans des conditions idoines. C’est vrai qu’il y a encore beaucoup de déchets. Mais, c’est de leur âge. L’essentiel est que cette équipe existe et conformément à nos idéaux de la refondation, nous voulons que les enfants dès cet âge-là commence à compétir au niveau international. Je crois que c’est la plus-value que nous voulons apporter au volleyball Camerounais pour que demain nous ne retrouvions pas seulement les joueurs au niveau seniors. Les entraînements vont bon train. Nous sommes satisfaits de ce que nous voyons.

Ce sera la première participation de ces filles à une phase finale de championnat du monde. Qu’est-ce que vous dites en tant que président de la fédération pour galvaniser ces jeunes filles ?

Ce sont des enfants qui apprennent encore. L’essentiel ne sera pas de les galvaniser. Mais plutôt de leur sortir de la torpeur que peut engendrer de telle compétition. Elles vont se retrouver dans des milieux un peu plus grands. Il faudra avoir sur le plan psychologique un déclic. Nous sommes en train de négocier pour qu’elles finissent leur stage en Turquie. Si tout se passe bien, elles pourront aller en Turquie avant le 24 août 2019 où nous avons pu négocier une série de six matchs amicaux pour qu’elles soient décomplexées parce qu’à cet âge, dans leur environnement, le complexe est souvent un facteur de risque sérieux. Nous voulons qu’elles se frottent à des équipes d’autres continents. Des équipes turques de première division voir l’équipe nationale pour que quand elles viennent jouer contre le Brésil ou encore la Chine, elles se sentent dans des conditions psychologiques idoines.

Les seniors dames et messieurs n’ont pas pu obtenir leur ticket de qualification pour les J.O lors du tournoi intercontinental. Maintenant, elles vont aux Jeux africains. Comment voyez-vous cette compétition pour les deux formations ?

En termes de Jeux africains, nous avons deux équipes quasi prêtes. Parce qu’il faut le dire, elles travaillent depuis pratiquement deux mois et demi. Nous avons quelques soucis avec l’équipe nationale dames parce qu’il y a Moma qui ne sera pas là à cause des soucis de santé et la libéro Raissa Nasser qui pour des raisons professionnelles sera également absente. Mais, connaissant ces enfants, nous partons pour jouer deux médailles d’Or. Maintenant, il peut arriver que sur un déclic nous perdons un match. Nous avons toutes nos chances d’être finaliste. Et puis, ramener au moins une médaille d’Or.

Il s’est posé un problème avec les messieurs qui sont allés au tournoi intercontinental de qualification aux J.O en deux vagues. Il va s’en dire qu’il y a eu beaucoup de problèmes de primes. Qu’est-ce que vous en tant que président pouvez-vous dire concernant cette affaire ?  

Originellement, je ne perçois pas cela comme un problème de primes. Ce qui se passe est que, l’équipe nationale masculine est un peu victime d’un psychodrame parce que ces enfants ambitionnaient de se faire un nom et de gagner beaucoup d’argent à l’issue de la CAN. Malheureusement, ils ont raté cette CAN alors qu’ils avaient tout le potentiel pour l’avoir. Il faut le dire. Ils ont raté la CAN pas du fait du mauvais jeu. Mais, plutôt du fait des conditions d’arbitrage et d’une ou deux erreurs. Donc, ce sont des enfants qui vivent un drame psychologique assez intenses. Parce qu’ils savent qu’ils ont perdu beaucoup de choses et ce drame rejaillit un peu dans leur comportement. Ce drame est aussi aggravé parce qu’ils ne sont plus les chouchous du volleyball camerounais. Cette place a été prise par les dames depuis quelques années. Tout cela leur fou un pression intense. Sur le plan psychologique, c’est cette pression qui leur a fait s’étaler au grand jour avec ce pseudo problème de primes. Je suis d’accord avec eux. Ils ont raison que les primes ont été très sous évaluées. Mais, vous comprendrez qu’ils n’étaient pas nécessaires de faire tout le cinéma qui a été fait pour ensuite venir demander pardon avant d’aller rejoindre leur coéquipier en Italie. Tout est revenu dans l’ordre. Les pouvoirs publics sont à pieds d’œuvre pour résoudre leur problème.

Sur le plan national, les compétitions sont toujours attendues. Qu’est ce qui fait blocus ?

 Au plan national, il y a une nouvelle loi du sport qui est intervenue. Cette dernière nous impose un certain nombre d’obligations parmi lesquelles l’obligation d’assurer nos enfants pour qu’ils jouent. Il fallait que la fédération puisse prendre les décisions afin que l’ensemble de ses compétitions soit assuré. Aujourd’hui, nous avons signé un contrat avec un grand assureur de la place afin que mille enfants soient assurés. Il fallait d’abord qu’on finisse ce travail qui a été achevé en juin. Ensuite, nous avons engagé un vaste au plan international qui ne nous permet pas de lancer pour le moment les compétitions nationales. Néanmoins, nous allons rattraper cela en faisant des play-offs dans tous les secteurs, dans toutes les catégories pour pouvoir déterminer qui est le champion. Ce ne sera pas long. Cela va se jouer au mois d’octobre et en novembre, on relance la nouvelle machine pour que nous puissions finir nos activités au mois de juin conformément aux prescriptions de notre ministère de tutelle. Donc nous sommes dans des réglages permanents. Vous n’allez pas croire que le volleyball ne se joue pas parce qu’au moment où je vous parle une compétition est en cours à l’Est.

Propos recueillis par Junior NTEPPE, Celcom Fecavolley          

Read 3086 times

Voeux 2016

Meilleurs vœux pour 2016

Meilleurs vœux pour 2016

« Une nouvelle page s’ouvre pour notre Fédération, elle est riche de perspectives. Nous ne devons pa...

La Refondation

Internationale

FIVB Boys' U19 World Championship - Poland grab first ever gold medal

FIVB Boys' U19 World Championship - Poland grab first ever gold medal

    History rewritten for Poland as they grab first ever Boys’ U19 gold medal Resistenc...

FIVB Volleyball Women's World Cup - China and Russia score back-to-back wins on Day 2 of World Cup

FIVB Volleyball Women's World Cup - China and Russia score back-to-back wins on Day 2 of World Cup

Read more ... (http://worldcup.2015.women.fivb.com/en/news/china-and-russia-score-back-to-back-wins-...

FIVB Volleyball Women's World Cup - Russia stand as lone unbeaten team on Day 3 of World Cup

FIVB Volleyball Women's World Cup - Russia stand as lone unbeaten team on Day 3 of World Cup

Russia stand as lone unbeaten team on Day 3 of World Cup Tokyo and Matsumoto, Japan, August 24, 201...

FIVB World Tour - Olsztyn Grand Slam, Saturday update

FIVB World Tour - Olsztyn Grand Slam, Saturday update

  Women's Main Draw Results  (http://www.fivb.org/EN/BeachVolleyball/Competitions/WorldTour/2...

Russia prevail over Turkey to claim gold at Men's U23; Italy finish third

Russia prevail over Turkey to claim gold at Men's U23; Italy finish third

Russia  prevail over Turkey to claim gold at Men's U23; Italy finish third Dubai, United Arab Emira...

Baja California welcome the best teams as FIVB Men's U21 WCH begins

Baja California welcome the best teams as FIVB Men's U21 WCH begins

Baja California welcome the best teams as Men's U21 WCH begins Tijuana and Mexicali, Mexico...

FIVB Women's U20 World Championship - Classy start from favourites

FIVB Women's U20 World Championship - Classy start from favourites

  Classy start from favourites at FIVB Women’s U20 World Championship Caguas, Gurabo, Junc...

FIVB World Tour - Sochi Open Friday Update

FIVB World Tour - Sochi Open Friday Update

Read more (http://www.fivb.org/EN/BeachVolleyball/Competitions/WorldTour/2015/event/viewPressR...

Debutants get off on the right foot in Peru

Debutants get off on the right foot in Peru

Lima and Callao, Peru, August 8, 2015 – Defending champions China and vice champions United States w...

FIVB Volleyball Women's U23 World Championship 2015 - Day 1

FIVB Volleyball Women's U23 World Championship 2015 - Day 1

Favourites start U23 world champs in style Ankara, Turkey, August 12, 2015 – The favourit...

Contactez Nous

Copyright © 2013 FCVB Live | Le Site officiel de la Fédération Camerounaise de Volley-ball -

Tous droits réservés CONCEPTION: FCVBPlan du Site

 

 

Tel: +(237) 22 10 90 83

Fax: +(237) 22 10 90 83

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Website: http://www.fecavolley.net

Connect With Us

Partenaires

 

JoomShaper