Jöel NJAMPA

Jöel NJAMPA

Les internationaux camerounais ont été très actifs sur le marché des transferts depuis son ouverture.  Comme Estelle Adiana et Amana Guigolo, la capitaine des Lionnes, Christelle Nana a prolongé son contrat d’un an avec son club en France  Chamalières VBC.  Auteure d’une magnifique saison au cours de sa première année à l’Asptt Mulhouse, Crescence Moma a également  prolongé son contrat avec le club champion de France. De son côté, Emelda Zessi Piata a signé son premier contrat professionnel à Nantes. La centrale camerounaise âgée de 23 ans s’est engagée pour une saison (2020/2021) avec le club de Nantes. Pour sa part, l’internationale camerounaise Simone Bikatal évoluant au poste de récep-attaque s’est engagée avec le VC Levallois, club d’Elite féminine en France après cinq années passées à Bordeaux Merignac. Pour le reste, Sherilyn Bashorun et son club Istres Provence Club évolueront en Ligue A Française la saison prochaine.

Chez les messieurs, Nathan Wounembaina a prolongé son contrat jusqu’en 2022 avec le club champion de France Tours. Le marché des transferts reste ouvert.

Communication Fecavolley   

PROMETAL nouveau partenaire de la FECAVOLLEY

Published in Featured
lundi, 27 avril 2020 16:38

L’entreprise PROMETAL spécialisée dans la métallurgie offre à la fédération camerounaise de volleyball la fourniture des fers à béton avec réduction des prix pour la réhabilitation du collège Johnson dans le cadre de la mise en oeuvre du projet Sport/études et la construction des gymnases simplifiés. Cette offre  résulte du sérieux dont fait montre la Fecavolley à travers les résultats enregistrés sur la scène nationale et surtout internationale par ses sélections nationales. La contribution de cette industrie de métallurgie dans la réhabilitation du Collège Johnson et la construction des gymnases simplifiés participe ainsi à accompagner l’Etat vers une émergence multiforme. Il faut dire que PROMETAL est une société de droit camerounais créée en 2010. L’usage de ses produits a notamment contribué à la construction des ouvrages tels que le stade de Japoma, le stade d’Olembe, le 2ème pont sur le Wouri et les barrages hydroélectriques. Comme CAMTEL, NEGRI, ZEUS, TANGUI, FINSEA, CAMWATER, FERTILEVA, NITEKO, CAMAIR-CO, CHANAS ASSURANCES ou encore TIOF, l'entreprise citoyenne PROMETAL entre dans le cercle des partenaires de la FECAVOLLEY.

Communication Fecavolley

La refondation et les envolées du volley

Published in Featured
jeudi, 23 avril 2020 12:17

Avant la refondation, c'était de l'acheb. Cet envol, un arbre qui cache la forêt, que neni. On y allait couci coca autrefois, jusqu'à la lumière de la refondation. Ce n'est pas encore du giga lux, mais ça brille.

La FIVB vient de confirmer que la graine semée est bonne. Elle pousse bien. Il y a de l'engrais organique, pas chimique. Le premier donne de bons fruits et entretien le sol. Pérennité  assurée. L'envol est véritablement pris. Le second donne aussi des fruits, mais il parfois laisser le sol se reposer. La jachère suppose des moments de non production. Des années sans trophée je veux dire. Le nez de l'avion est pointé vers le haut et à travers le hublot on peut apercevoir des arbustes qui grandissent. Bientôt de gros arbres. Ce n'est plus le désert juvénile de jadis. Les catégories inférieures se sont frayées leur chemin, les filles mieux que les garçons. À la base, la bonne organisation des championnats jeunes avec une floraison des écoles de formation, le P2V à Yaoundé et bientôt à Maroua. Le meilleur est à venir avec le Centre Sport - Études du collège Johnson.

Et quand la refondation marque de bons points, le Premier Ministre apprécie : c'est bon mais peut mieux faire. Pour exprimer sa satisfaction, il marque son accord pour quatre compétitions sur six proposées par la FECAVOLLEY à l'international. Bientôt la fin des générations spontanées. Bientôt des attaques  placées, sans le saut des lignes. Bientôt la vitesse de croisière pour un pilotage automatique. Définitivement alors le volley-ball camerounais prendra  son envol définitif.

Etienne Arthur DEFFO, Celcom Fecavolley

La refondation impulsée par le bureau exécutif de la Fédération Camerounaise de volleyball en place depuis 2013 commence déjà à porter ses fruits. Le constat a été fait à travers le classement des sélections nationales dans les catégories jeunes rendu public récemment par la Fédération internationale de volleyball (Fivb). Ainsi, les sélections nationales cadettes et Juniors enregistrent une bonne progression.

Après sa première participation au championnat du monde U-18, la sélection nationale cadette filles avec 26 points enregistrés durant les Jeux africains de la jeunesse et six points glanés au cours du championnat du monde pointe au 15e rang du classement mondial et au deuxième rang africain juste derrière l’Egypte (9e mondial). Tandis que celle de la catégorie Juniors (U-20) occupe avec 22 points la 18e place mondiale et le 3e rang africain juste derrière le Rwanda (15e mondial) et l’Egypte (11e mondial). Du côté des garçons, les performances mitigées enregistrées lors des deux dernières compétitions continentales forcent un classement moins bon que celui des filles. En effet, la sélection nationale cadette (U-19) pointe avec 10 points au 27e rang mondial (6e africain). Les Juniors (U-21) quant à eux se classent 34e mondial (7e africain) dans leur catégorie.

Pour le président de la Fédération camerounaise de volleyball, Julien Serge Abouem, même s’il reste encore beaucoup à faire, ces classements montrent la progression du Cameroun en matière de formation à la base. « Nous sommes partis de rien pour arriver à ce niveau. Avant, ces catégories n’existaient pas au Cameroun. C’est la véritable plus-value de la Refondation à travers la mise en place des championnats nationaux cadets, Juniors et des centres de formation ». Dans la foulée, le président de la Fecavolley annonce que le Premier Ministre, Chef du gouvernement a validé pour cette année quatre des six compétitions internationales des catégories inférieures sollicitées par la Fecavolley. Il s’agit des CAN cadettes filles et garçons ainsi que les CAN U-23 Dames et Messieurs. Des opportunités pour le Cameroun de progresser davantage et de s’affirmer sur le continent.

Junior NTEPPE, Celcom Fecavolley

L’internationale camerounaise de volleyball, Sherilyn Bashorun parle de sa saison marquée par la montée de son club, Istres Provence Volley en Ligue A française. Elle donne aussi les raisons de son absence lors du tournoi de qualifications aux Jeux Olympiques.

Votre club vient d’être promu en Ligue A française à l’issue d’une saison maitrisée.  Qu’est ce qui aura fait la force de Istres Provence Volley ?

Selon moi, ce qui a fait la force du club cette saison, c’est la cohésion de groupe. On avait une équipe vraiment soudée avec des filles qui étaient très volontaires. Le magnifique travail abattu a  payé à la fin. Nous avons aussi bénéficié d’un bon encadrement du staff technique, médical et administratif du club ainsi que l’accompagnement des bénévoles. Ils ont été importants dans leur rôle respectif. Donc, c’est vraiment une victoire collective.

Sur le plan personnel, êtes-vous satisfaite de votre prestation cette saison en club ?

Oui. Sur le plan personnel, je suis vraiment satisfaite parce que j’ai beaucoup joué. J’ai apporté mon expérience dans le collectif. De plus, j’ai rencontré des filles extraordinaires et ensemble nous avons remporté des matchs. C’était une saison sensationnelle. J’étais la plus part du temps titulaire. Bref, mon objectif de monter avec Istres cette année en Ligue A a été atteint.  

Annoncée sur le départ par des sources proches du club, après cette saison réussie, Sherilyn Bashorun compte-t-elle rester à Istres Provence Volley ?

Je tiens à vous préciser qu’il n’a jamais été question d’un départ. Mon objectif en signant à Istres il y a deux ans, était non seulement de monter en Ligue A avec ce club mais également de rester dans l’effectif et prendre part à ce championnat avec Istres Provence Volley. Donc, si le club était resté en élite (Ligue B), j’aurai cherché à trouver un club à l’étranger ou en Ligue A  parce que cela fait plusieurs années que je suis en élite. Je pense que j’ai fait un peu le tour. Il me fallait un nouveau challenge.  

Comment s’est faite votre intégration à l’équipe nationale féminine de volleyball du Cameroun ?

Elle s’est faite assez rapidement. Mon arrivée en équipe nationale du Cameroun a eu lieu au mois de mai 2019. J’ai retrouvé l’ensemble de l’équipe à Vichy en France lors d’un des stages préparatoires aux éliminatoires des Jeux africains et de la Can 2019. Je connaissais déjà la plus part des joueuses de par le championnat Français. D’ailleurs, j’ai joué durant deux ans avec Simone Bikatal à Bordeaux Merignac. Donc, cela s’est très bien passé.

Qu’est ce qui justifie votre absence au cours du tournoi de qualifications aux Jeux Olympiques (TQO) disputé du 5 au 9 janvier dernier au palais polyvalent des Sports de Yaoundé?  

J’étais absente au dernier TQO à cause d’une grosse blessure à l’épaule. Cette blessure m’a empêché d’être à 100% de mes capacités physiques sur la fin de saison. Donc, c’était vraiment important pour moi de prendre le temps des vacances de Noël et de la trêve pour me soigner. Car, c’était la seule solution pour récupérer et être davantage efficace. C’était  impossible d’enchainer toute la saison à Istres et d’assumer le TQO avec l’équipe nationale. Donc, j’ai dû me faire opérer, c’est pour cela que je n’ai pas été présente lors du TQO.

Quelles sont vos ambitions avec la sélection nationale du Cameroun?

Mon ambition est tout d’abord d’être à nouveau sélectionner  avec les Lionnes. Pour cela, je sais que je dois travailler dur. Ensuite, de refaire des compétitions internationales et de vivre les mêmes émotions que j’ai eues l’été dernier avec notre magnifique prestation à la Can ponctuée par le sacre continental ainsi que la participation aux Jeux africains, au tournoi intercontinental de qualifications aux Jeux Olympiques et à la Coupe du monde. Je suis très contente. Je tiens à remercier le peuple camerounais qui nous a beaucoup soutenus avec ses messages, ses commentaires et sa présence sur les sites de compétition. Donc, je vous dis à très bientôt.

Propos recueillis par Junior NTEPPE, Celcom Fecavolley   

Voeux 2016

Meilleurs vœux pour 2016

Meilleurs vœux pour 2016

« Une nouvelle page s’ouvre pour notre Fédération, elle est riche de perspectives. Nous ne devons pa...

La Refondation

Internationale

FIVB Boys' U19 World Championship - Poland grab first ever gold medal

FIVB Boys' U19 World Championship - Poland grab first ever gold medal

    History rewritten for Poland as they grab first ever Boys’ U19 gold medal Resistenc...

FIVB Volleyball Women's World Cup - China and Russia score back-to-back wins on Day 2 of World Cup

FIVB Volleyball Women's World Cup - China and Russia score back-to-back wins on Day 2 of World Cup

Read more ... (http://worldcup.2015.women.fivb.com/en/news/china-and-russia-score-back-to-back-wins-...

FIVB Volleyball Women's World Cup - Russia stand as lone unbeaten team on Day 3 of World Cup

FIVB Volleyball Women's World Cup - Russia stand as lone unbeaten team on Day 3 of World Cup

Russia stand as lone unbeaten team on Day 3 of World Cup Tokyo and Matsumoto, Japan, August 24, 201...

FIVB World Tour - Olsztyn Grand Slam, Saturday update

FIVB World Tour - Olsztyn Grand Slam, Saturday update

  Women's Main Draw Results  (http://www.fivb.org/EN/BeachVolleyball/Competitions/WorldTour/2...

Russia prevail over Turkey to claim gold at Men's U23; Italy finish third

Russia prevail over Turkey to claim gold at Men's U23; Italy finish third

Russia  prevail over Turkey to claim gold at Men's U23; Italy finish third Dubai, United Arab Emira...

Baja California welcome the best teams as FIVB Men's U21 WCH begins

Baja California welcome the best teams as FIVB Men's U21 WCH begins

Baja California welcome the best teams as Men's U21 WCH begins Tijuana and Mexicali, Mexico...

FIVB Women's U20 World Championship - Classy start from favourites

FIVB Women's U20 World Championship - Classy start from favourites

  Classy start from favourites at FIVB Women’s U20 World Championship Caguas, Gurabo, Junc...

FIVB World Tour - Sochi Open Friday Update

FIVB World Tour - Sochi Open Friday Update

Read more (http://www.fivb.org/EN/BeachVolleyball/Competitions/WorldTour/2015/event/viewPressR...

Debutants get off on the right foot in Peru

Debutants get off on the right foot in Peru

Lima and Callao, Peru, August 8, 2015 – Defending champions China and vice champions United States w...

FIVB Volleyball Women's U23 World Championship 2015 - Day 1

FIVB Volleyball Women's U23 World Championship 2015 - Day 1

Favourites start U23 world champs in style Ankara, Turkey, August 12, 2015 – The favourit...

Contactez Nous

Copyright © 2013 FCVB Live | Le Site officiel de la Fédération Camerounaise de Volley-ball -

Tous droits réservés CONCEPTION: FCVBPlan du Site

 

 

Tel: +(237) 22 10 90 83

Fax: +(237) 22 10 90 83

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Website: http://www.fecavolley.net

Connect With Us

Partenaires

 

JoomShaper